Flore caressée par Zéphyr

Accompagné d’une méditation de Pascale Ultré-Guérard, géophysicienne / CNES

"Les premières mesures des paramètres atmosphériques ont d’abord été faites depuis le sol ; mais à partir des années 1960, ces observations ont également été possibles depuis l’espace. Les informations fournies quotidiennement lors des bulletins météorologiques sont aujourd’hui très largement basées sur ces données satellitaires. L’océan, très présent sur le tableau de Gérard, tient également un rôle très important en météorologie : le couplage entre océan et atmosphère est aujourd’hui particulièrement étudié. L’océan et l’atmosphère sont actuellement les deux grands champs d’observation de nombreux satellites répartis sur l’ensemble du globe, et sont le siège des principaux phénomènes prévisibles par l’homme. Ces données étudiées sur le long terme permettent également de comprendre les transformations de l’environnement, l’évolution du climat, et de répondre à l’un des enjeux majeurs actuels : l’appréhension de phénomènes globaux, tel que le changement climatique."

Musée de Grenoble

38000 GRENOBLE
+33 (0)4 76 63 44 44
www.museedegrenoble.fr
Flore caressée par Zéphyr, Baron François Gérard, 1802.
© Musée de Grenoble
40/40

museeretoursavoircreation
manif-retmusee_patrimoine