Les globes de Coronelli réalisés entre 1681 et 1683 par Vincenzo Coronelli montrent de façon relativement exhaustive les connaissances de l’époque en géographie et en cosmographie. Toutefois, réalisés dans une époque de grand développement scientifique, les globes, dont les informations cartographiques n’étaient pas actualisées, se périmèrent assez rapidement, pour ne plus être considérés maintenant que comme de belles peintures.

Aujourd’hui, on ne constitue plus de carte exhaustive du ciel, non seulement parce qu’un tel document n’a pas de réel intérêt scientifique en tant que tel, mais aussi parce que la quantité d’informations serait trop importante. Les documents et les cartes qui sont utilisés par les chercheurs sont des extractions des bases de données correspondant à la zone céleste étudiée. Elles comprennent les informations sur les corps et leurs caractéristiques physiques disponibles. On visualisera ainsi notre galaxie ou tout autres sources dans différents domaines de longueurs d’ondes : le visible, l’Infrarouge, le gamma, etc., mais aussi on pourra visualiser une même source dans différents domaines de longueurs d’ondes.

Bibliothèque Nationale de France -
site François Mitterrand


75013 PARIS
Tél. : 01 53 79 59 59
www.bnf.fr/


Rebaptisé « Hall des Globes », en hommage au lieu qui accueillit pendant plus d’un siècle les globes de Coronelli à la bibliothèque royale, un espace du hall ouest du site François Mitterrand, dédié à la présentation des Globes de Coronelli, pose la question de la représentation du monde au travers d’objets d’art et de science.
Univers profond de Hubble
© NASA

Globe Ciel de Coronelli
© BNF

11/21
museeretoursavoircreation
manif-retmusee_patrimoine