Artistes


Hélène Breschand :
Harpiste, le travail d’Hélène Breschand se situe entre musique contemporaine, Jazz et improvisation, jusqu’au théâtre musical. Co-fondatrice de l’ensemble Laborinthus, elle travaille également avec les compositeurs Luciano Berio, Emmanuel Nunes ou encore Yoshihisa Taira. Par ailleurs, Hélène Breschand collabore régulièrement avec d’autres artistes issus du théâtre et de la danse.


Etienne Bultingaire :
Après des débuts comme régisseur au théâtre, Etienne Bultingaire rentre à l'IRCAM en 1982 comme assistant son. Il collabore avec de nombreux compositeurs ayant gravité autour de Pierre Boulez, puis avec Karlheinz Stockhausen et Luciano Berlio. A la fin des années 80, d’autres rencontres dont celles avec Claude Barthélemy, Michel Portal ou Pierre Henry viennent enrichir son parcours artistique. Etienne Bultingaire compose aussi pour des chorégraphes tels que Carolyn Carlson ou Maurice Béjart.


Das Kapital :
Das Kapital et un trio musical européen composé de Daniel Erdmann au saxophone ténor, d’ Hasse Poulsen à la guitare et du batteur Edward Perraud. Les trois musiciens développent un travail d’improvisations mais proposent aussi des interprétations en reprenant notamment le répertoire du compositeur allemand Hanns Eisler. Pensée comme une "plateforme de projets" chaque apparition de Das Kapital est une performance musicale qui intègre d’autres médias tel que la vidéo.


Annie Dissaux :
Dans un premier temps Annie Dissaux se consacre à la réalisation d’animations pour la télévision. Lauréate des bourses Dicream et Beaumarchais, elle aborde depuis 1996 la mise en scène de spectacles vivants, notamment dans des installations composées de films numériques animés et de créations musicales.


Kitsou Dubois :
Chorégraphe, Kitsou Dubois participe au mouvement de la « nouvelle danse » et s’attache à faire sortir la danse hors des espaces scéniques classiques. En 1989, elle obtient la Villa Médicis hors les murs et séjourne à la NASA à Houston aux Etats-Unis. Depuis 1991, elle collabore avec le CNES (l’Agence spatiale française) sur différents programmes et participe à des campagnes de vols paraboliques permettant de créer des moments d’apesanteur. Ces expériences hors du commun qui lui ont permis d’ouvrir son répertoire de mouvements chorégraphiques.


Jean-Louis Fellous :
Physicien spécialiste de l’atmosphère, Jean-Louis Fellous occupe à partir de 1998, le poste de délégué à l'Étude et à l'Observation de la Terre au CNES (Agence spatiale française). Il est également conseillé à l’ESA (Agence spatiale européenne) sur la question du réchauffementclimatique. Auteur du livre Le climat, il reçoit en 2006 le prix littéraire de l’association La science se livre.


Philippe Foch :
Philippe Foch étudie à l'IACP et Agostini avant de s'initier aux tablas quelques années plus tard. Il a travaillé comme musicien et comédien avec la compagnie théâtrale L'Entreprise et a composé plusieurs musiques de spectacle. En 1994, il fonde Les amants de Juliette avec Benoît Delbecq et Serge Adam. Batteur du AkoshS, il travaille également avec Fugit et Kernel. Il prépare actuellement de nouvelles créations avec Red Torsion ou encore Eryck Abecassis.


Cyril Hernandez :
Percussionniste, Cyril Hernandez obtient le Premier prix de percussions et de musique de chambre du Conservatoire de Paris. En 1996, il crée sa propre compagnie La Truc et participe à la création de musique pour de nombreux spectacles. Il travaille notamment avec les musiciens Bernard Lubat ou encore Emilie Simon. Il collabore également avec des danseurs tels que Loïc Touzé ou Julia Cima et travaille régulièrement pour le théâtre. Récemment lauréat de la Villa Médicis Hors les Murs, Cyril Hernandez prolonge son travail de création dans des installations sonores destinées aux espaces publics.


Sylvain Kassap :
Clarinettiste de jazz, Sylvain Kassap s’est depuis les années 70 spécialisé dans les musiques improvisées. En 1993, il co-fonde l’ensemble musical Laborintus. Compositeur pour le cinéma, le théâtre et la danse, il multiplie les collaborations. Il joue entre autres avec les musiciens Sam Rivers, Marcel Azzola ou le rapeur Dgiz et évolue auprès d’ensembles tels qu’Ars Nova ou Altrenance. Sylvain Kassap est également l’auteur d’une douzaine de disques publiés sous son nom.


Frédéric Le Junter :
Saxophoniste de formation Frédéric Le Junter s’attèle dés 1984 à la fabrication de ses propres instruments de musique. D’abord construits à partir d’objets trouvés, ils deviennent ensuite de véritables machines mécaniques à partir desquelles Frédéric Le Junter constitue son propre vocabulaire de sons. Il développe également ses performances inattendues dans des collaborations, notamment avec les artistes Pierre Berthet, Pascal Contet ou encore Angelin Preljocaj.


Pierre Meunier :
Auteur dramatique, acteur et metteur en scène, Pierre Meunier travaille avec des artistes issus du cirque, du théâtre et du cinéma. Il débute auprès de Pierre Etaix, Annie Fratellini, le théâtre équestre Zingaro ou encore La Volière Dromesko. En 1992, il fonde la compagnie La Belle Meunière et propose des spectacles qui mêlent imaginaires poétique et scientifique. Préoccupé par des questions scientifique liées à la matière, Pierre Meunier est aussi très investit dans des questionnements liés à l’apesanteur. Il s’atèle actuellement à la préparation d’un long métrage sur le sujet.


Jean-François Pauvros :
Considéré comme l’un des précurseurs de la guitare noise en France, Jean-François Pauvros participe au groupe Moebius avec Gaby Bizien et Philippe Deschepper. Plus tard, il crée le groupe Marteau Rouge avec le metteur en sons Jean-Marc Foussat et le batteur Makoto Sato. Il poursuit ses recherches musicales auprès de formations duo et trio, notamment avec la harpiste Hélène Breschand. Ses rencontres le conduiront aussi à composer la musique des ballets d’Anne Dreyfus ou celle du film La Mécanique des Femmes de Jérôme de Missolz.


Hervé Péjaudier :
Auteur du Le souverain fou publié chez Acte Sud en 1992, Hervé Péjaudier et aussi traducteurde théâtre coréen. Sur France Musique, il est à l’origine du feuilleton Fantômas et de l’émission radiophonique une Nuit américaine développée en collaboration avec Han Yumi avec qui il travaille depuis, notamment pour la collection Scènes Coréennes aux éditions Imago.


Didier Petit :
Violoncelliste, le parcours de Didier Petit débute en 1969. Il s’oriente vers le jazz et mène sur ce terrain différentes expériences avec son ensemble Noch, le trio de Denis Colin ou les ensembles de Pablo Cueco. Il joue aussi pendant 10 ans au sein du Celestrial Communication Orchestra d’Alan Silva, une formation musicale entre free jazz et musique contemporaine. En 1990 il crée le label In situ dédié à la musique contemporaine.


Eric Pessan :
Auteur de plusieurs romans, Eric Pessan écrit aussi des pièces de théâtre et des fictions radiophoniques pour France Culture. Rédacteur en chef de la revue d’art et littérature Éponyme jusqu’en 2007, il co-dirige l’année suivante, avec Nicole Caligaris l'ouvrage collectif Il me sera difficile de venir te voir. Outre son travail d’écrivain, Eric Pessan anime des rencontres littéraires, des débats, ainsi que des ateliers d’écriture.


Vincent Ravalec :
Après avoir travaillé comme assistant réalisateur et régisseur de cinéma, Vincent Ravalec se troune vers la littérature. En 1992, la maison d'édition Dilettante publie Un Pur moment de rock'n roll, mais c’est avec Cantique de la racaille en 1994 qu’il installe sa notoriété en recevant le prix de Flore. En 1998, il passe à la réalisation et signe l’adaptation ce dernier livre au cinéma.


Lucia Recio :
Chanteuse, Lucia Recio s’est impliquée dans divers projets artistiques auprès de formations musicales, notamment Cante Andaluz avec Lorenzo Recio ou Decir avec Jean-Marc Montera, Juan Carmona et Eric M.. Membre de l’ARFI de Lyon depuis 1997, elle participe à divers projets de ce collectif. Ses créations sont présentées sur de nombreuses scènes et festivals en France et à l'étranger.


Harouna Saneye :
Joueur de vièle, Harouna Saneye travaille régulièrement aux côtés de Camel Zekri dans des formations proposant des expérimentations musicales où se mêlent sons électroniques crées par ordinateurs et musiques traditionnelles.



Andrea Sitter :
Andrea Sitter reçoit une formation de danse classique à l'Académie de Munich et suit parallèlement des cours de violon et de théâtre. Elle s'est formée à la danse contemporaine auprès des Alvin Nikolaïs, Carolyn Carlson ou encore Mathilde Monnier ainsi qu’avec la compagnie Pina Bausch. Elle élargit son activité de danseuse et de chorégraphe à celle de comédienne a vec Eugène Durif et Catherine Beau. Depuis 1995, elle se produit en Allemagne ou en France, en tant que chorégraphe, seule ou avec d’autres artistes, musiciens, plasticiens ou comédiens.


Michel Viso :
Après avoir exercé le métier de vétérinaire pendant plusieurs années. C’est en 1985 qu’il rejoint le CNES comme candidat spationaute où il prend en 2004 la responsabilité du domaine de la biologie et de la physiologie spatiale. A ce titre il gère la participation française dans des projets européen ainsi que pour de futures missions d’explorations spatiales.


Camel Zekri :
Premier prix de guitare classique aux conservatoires municipaux de Paris, Camel Zekri est aussi joueur de Oud. Il ouvre rapidement sa pratique musicale traditionnelle à l’utilisation de l'informatique, considéré comme une extension de l'instrument classique. Son parcours varié et sa maîtrise musicale font de ce compositeur mutli-instrumentiste un spécialiste des musiques improvisées. Il conduit parallèlement de multiples activités pédagogiques pour lesquelles il collabore avec des artistes de tout horizons.

 

 


clav1
museeretoursavoircreation
manif-retmusee_patrimoine