Sidération , zooms sur la programmation

Le public découvrira, à l’occasion de cette édition, un ensemble de créations inédites dont quelques-unes vous sont ici dévoilées.

Avec, entre autres, pour la première fois :

Etre ou ne pas être en G
Fasciné depuis longtemps par la pesanteur, Pierre Meunier a récemment expérimenté l’absence de gravité en embarquant, à l’occasion d’une résidence originale mise en place par l’Observatoire de l’Espace du CNES, à bord de l’Airbus Zéro-G. Bouleversé par cette aventure, Pierre Meunier déploie toutes les conséquences de cette soudaine libération dans un texte à la fois drôle, virtuose et émouvant. Avec son art d’acteur singulier, avec la complicité maintenant établie de Didier Petit aux commandes de son violoncelle, nous sommes emportés dans les paraboles littéraires et musicales pour nous retrouver, Cul par-dessus Terre.

Astéroïde
Valérie Cordy, dans ses performances internet Astéroïde, s’identifie à ce nomade spatial pour inventer une nouvelle manière d’explorer avec hauteur, obstination, modestie et drôlerie, l’état du monde que reflètent nos écrans dans les replis de la Toile. Créant une ambiance quasi hypnotique, rythmée par les bruits de son clavier, elle nous fait voyager dans ses découvertes sur Google Earth, sur des sites inattendus, ou encore dans les méandres de nos échanges par courriel ou par « chat ». Les 10 mots de la Semaine de la Langue française et de la Francophonie deviendront, le temps du festival, les étapes d’un périple inédit.

Exercices d’admiration
De ses Exercices d’admiration portés sur des femmes-spationautes, Isabelle Bats nous livre une nouvelle création. De son talent si particulier pour cristalliser des souvenir autour de portraits et les métamorphoser en joyaux apaisants dans le secret de nos douleurs, de nos blessures ou de nos chagrins, nous ne pouvons qu’en sortir charmés et surpris de n’avoir pu voir dans le combat des êtres qu’elle évoque, des fraternités à partager.

Variante
Nous entraînant dans ses constructions narratives en labyrinthes anachroniques, Sabine Macher propose un drôle d’attelage d’oies pour se diriger vers la Lune, directement issues du récit initial de Francis Godwin, précurseur britannique de Cyrano de Bergerac. Dans sa fiction déjantée où chaque élément renvoie à d’autres de l’histoire littéraire ou de l’Histoire tout court, elle s’y jette à corps perdu et vole en jouant tous ses personnages.

museeretoursavoircreation
manif-retmusee_patrimoine
clav1