Dans le cadre du festival Les Laboréales à La Balsamine à Bruxelles, les 12 et 14 juin 2013, Clément Thirion partagera avec le public sa recherche en cours pour son projet « Fractal »

Dans ce spectacle, Clément Thirion propose un nouveau regard sur la recherche de vie extraterrestre à travers une théorie inspirée des fractales.
« Les fractales sont des objets dont la structure de base se répète à l'infini à différentes échelles, comme un chou-fleur par exemple. Théoriquement, si vous zoomez à l'infini dans un chou-fleur, vous verrez toujours un tronc qui se divise en plusieurs troncs qui se divisent en plusieurs troncs…
Imaginons que l'univers est un chou-fleur et que nous sommes situés sur une branche « au milieu » du chou-fleur. En regardant notre univers à une grande échelle, nous verrions un chou-fleur. En regardant notre univers à l'échelle microscopique, nous verrions également un chou-fleur ! »
Partant de cette vision fantaisiste de l'univers, il pose avec « Fractal » un postulat tout aussi fantaisiste : dans cet univers-chou-fleur, si nous étions amenés à rencontrer des extraterrestres, nous ne rencontrerions que… nous-mêmes. L'idée qu'il existe une autre vie ailleurs, sur d'autres planètes est vieille comme le monde, mais l'Humanité ne possède les moyens d'envoyer des messages dans l'espace que depuis peu. Cependant, les tentatives de contact avec une vie extraterrestre se heurtent à nos propres sens, et surtout à notre propre idée de ce que pourrait être une forme de vie extraterrestre. Chercher désespérément quelqu'un dans l'immensité cosmique en dit long sur l'Homme et sa vision du monde.
Clément Thirion propose au public d'explorer avec lui les pistes qu'il a construites durant trois semaines de recherche et de documentation.

M Viso et C Thirion

L'Observatoire de l'Espace accompagne Clément Thirion dans cette recherche théâtrale de l'extraterrestre. C'est ainsi que Michel Viso, exobiologiste au CNES, après plusieurs échanges avec le comédien qui ont nourri son spectacle, sera présent au festival « Les Laboréales » pour dialoguer avec le public.




C Thirion