Une conférence musicale d'Éric Cordier

En résidence à l'Observatoire de l'Espace, Éric Cordier s'est emparé des données récoltées par la sonde Cassini lors de ses survols de Saturne pour en faire des œuvres musicales. Il reviendra sur cette expérience de création à travers une conférence à la médiathèque de Quimperlé, en Bretagne, le 7 octobre 2017.

Les œuvres sonores conçues par Éric Cordier sous le titre Les Sons de Saturne sont le fruit d'une collaboration avec Philippe Zarka, chercheur en radioastronomie au LESIA (Laboratoire d'Études Spatiales et d'Instrumentation en Astrophysique). Les émissions radio captées par la sonde Cassini ont été retranscrites en ondes sonores puis confiées à Éric Cordier. Celui-ci a ensuite « nettoyé » les pistes audio, scindé, retravaillé la matière sonore, de manière à produire un morceau autonome. L'origine du son entendu, toujours claire et préservée par l'artiste, atteste la variété formelle des phénomènes astrophysiques mais aussi leur potentiel pour la création artistique. Les Sons de Saturne ont fait l'objet d'une première présentation lors de la 6eme édition du festival Sidération en 2016.

La conférence du 7 octobre prochain s'inscrit dans le cadre du Festival de la Science et des « Chroniques martiennes », une série de rencontres dont le 4eme épisode se tiendra à la Médiathèque de Quimperlé. Éric Cordier sera précédé de Jean-François Pellerin, journaliste scientifique et conférencier, qui abordera la thématique des objets du quotidien issus d'outils imaginés pour l'Espace. Éric Cordier proposera pour sa part le récit de la création des Sons de Saturne, accompagné de son acousmomium pour une conférence-concert en immersion. Il clôturera ainsi cette journée tournée vers la concrétisation de l'exploration spatiale à l'échelle de la Terre et des êtres humains.




Les sons de Saturne d'Eric Cordier