Artistes

Christophe Bruno
Il vit et travaille à Paris. Son oeuvre polymorphe propose une réflexion critique sur les phénomènes de réseau et de globalisation dans les champs du langage et de l’image, à travers d’installations, de performances et de travaux conceptuels notamment.
www.christophebruno.com/biography/

Valérie Cordy
Diplômée en théâtre de l’I.N.S.A.S., metteuse en scène et performeuse, Valérie Cordy compte de nombreuses réalisations, écritures et mises en scène depuis la création de Diotime et les lions d’Henry Bauchau aux Rencontres d’été de La Chartreuse en 2000. Impliquée depuis 2001 dans un processus évolutif de théâtre multimédia et numérique à géométrie variable avec le collectif MéTAmorphoZ, elle a réalisé récemment des étapes de recherche en incorporant des dispositifs numériques en solo ou en collaboration avec Wired Dreams et GPS.
www.asteroide.sitew.com

Frédéric Ferrer
Il suit une formation d’acteur à Paris et mène en parallèle des études en sciences humaines. Agrégé de géographie en 1991, il se tourne vers le théâtre et signe sa première mise en scène avec Liberté à Brême de Rainer Werner Fassbinder.
Il fonde la compagnie Vertical Détour en 2001, crée La Parole errante d’Armand Gatti dont il a réalisé l’adaptation pour la scène et se consacre peu à peu à l’écriture dramatique. Il est depuis 2004 en résidence à l’hôpital psychiatrique de Ville-Evrard où il crée des spectacles à partir de ses textes : Apoplexification à l’aide de la râpe à noix de muscade (2004), Mauvais Temps (2005), Pour Wagner (2007) et Kyoto Forever (2008 - aide à la création de textes dramatiques du CNT).

Joris Mathieu et la Compagnie Haut et Court
La compagnie Haut et Court est implantée en Rhône-Alpes depuis sa fondation en 1997. Dès lors, elle a engagé son travail de création artistique sur le chemin d’un théâtre “extra-ordinaire” en ce sens qu’elle invite la fiction à s’introduire dans notre quotidien. S’intéressant principalement à la perception subjective de l’individu seul face au monde, elle crée des formes théâtrales qui projettent le spectateur au centre d’une vision anticipée de notre société, dans un voyage au coeur des angoisses et utopies de l’Humanité. La compagnie défend des formes narratives portées par un univers sensoriel et plastique fort. Elle considère le théâtre optique et la vidéo comme des outils narratifs et émancipés de toute tentation de «technologisme». Romans ou nouvelles contemporaines constituent la matière des adaptations scéniques qu’elle propose.
www.compagnie-haut-et-court.org.